Nouvelles de Baseball Canada

Les bâtons des juniors canadiens ont été silencieux : défaite face aux É.-U.

Saturday, July 17, 2010

Saint-Paul, Minnesota – Affrontant une formation évoluant sur la scène du baseball international pour la première fois depuis le début de sa tournée préparatoire en vue du championnat mondial de baseball junior de la fin du mois, l'équipe nationale junior n'a pas fait le poids et s'est inclinée au compte de 7-2. Il faut dire que les nôtres ont gaffé quatre fois en défensive alors qu'en attaque nos frappeurs se sont coltinés à des artilleurs de grand talent.

« Je suis déçu du relâchement de nos joueurs lors des jeux de routine », a avoué le gérant de la formation canadienne, Greg Hamilton (Ottawa, Ontario). « Toutefois, malgré le pointage, je ne pense pas que nous ayons été si mauvais. »

Pourtant, tout avait bien commencé pour le Canada. Le premier frappeur du match de la troupe canadienne, Emmanuel Forcier (Saint-Hyacinthe, Québec), claquant un long coup de circuit par-dessus la clôture du champ droit alors qu'il avait un compte de trois balles contre deux prises.

Une frappe qui a semblé affecter au plus haut point le lanceur partant de la formation américaine, Henry Owens, puisqu'il a suivi en cédant trois buts sur balles consécutifs! Mais, les nôtres ont été incapables de capitaliser sur cette faiblesse passagère du lanceur adverse. Passagère en effet, puisque l'artilleur de l'équipe nationale américaine s'est ressaisi de belle façon, passant dans la mitaine les trois frappeurs suivants.

Qui plus est, le circuit de Forcier a été le seul coup sûr des juniors canadiens jusqu'en huitième manche, soit jusqu'à ce que Chris Robinson (Uxbridge, Ontario) ne réussisse un simple.

Quatre lanceurs américains ont combiné leurs efforts pour faire fendre l'air à 14 frappeurs canadiens au cours de la rencontre. Mais, l'entraîneur-chef de la troupe junior canadienne s'est dit plus préoccupé par le fait que les siens n'ont pas produit quand l'adversaire leur en a donné l'occasion, que par les retraits sur des prises.

« Les Américains ont des lanceurs puissants qui sont de véritables spécialistes des retraits sur des prises », a expliqué Hamilton. « Ce qui me préoccupe pour l'instant ce ne sont donc pas les retraits au bâton, mais plutôt le fait que nous sommes incapables de produire quand on nous en donne l'occasion. Nous avons réussi une frappe en première manche, puis nous avons raté cinq autres chances de produire par la suite. »

Mike Ellis (Surrey, Colombie-Britannique) a tenu les frappeurs américains en respect, ne leur cédant aucun coup sûr, durant les deux premières manches.

Ellis avoue qu'il a été son pire ennemi dans le match par la suite quand il a gaffé deux fois sur des lancers sur les buts. Résultat de ses deux erreurs, les Américains ont pris les devants 2-1.

La rencontre a été chaudement disputé jusqu'en septième manche. En effet, en cinquième et sixième, chacune des équipes a compté une fois. Les juniors profitant d'erreurs des Américains pour compter un point qui réduisait l'avance de leurs rivaux à seulement un point, 3-2.

Toutefois, en fin de sixième manche, avec deux coureurs sur les buts, Brian Smith (Pickering, Ontario), qui venait de s'amener en relève à Mike Ellis, a permis un triple à Michael Lorenzen, une claque qui a amené deux coureurs américains à la plaque.

Équipe É.-U. a ensuite compté deux autres points à leur septième tour à la frappe aux dépens de Nicholas Pivetta (Victoria, Colombie-Britannique) plaçant la victoire hors de portée pour nos représentants.

Après le match, Hamilton a malgré la défaite souligné des points positifs, expliquant que l'équipe sera prête pour le championnat junior.

« En ce qui concerner les points positifs, soulignons que nos lanceurs n'ont pas si mal fait que le pointage l'indique” a rappelé Hamilton. « Mais, ce soir, c'était un vrai test. Nous avons affronté une bonne équipe, comme il y en aura plusieurs lors du championnat. »

Méli-mélo
Le prochain match de l'équipe nationale junior est prévu pour le samedi 17 juillet alors que l'adversaire sera l'équipe toute étoile des écoles secondaires des villes jumelles de Minneapolis et Saint-Paul. La rencontre sera disputée au stade Midway à Saint-Paul et commencera à 16 heures 05.

L'entraîneur des frappeurs de l'équipe américaine, qui dirige également la circulation au premier sac, est Brian McRae, un ex-joueur des ligues majeures.

Un autre ex-joueur des ligues majeures était également présent. Il s'agit de l'ex-lanceur Paul Quantrill (Port Hope, Ontario) qui a rejoint l'équipe nationale junior canadienne au Minnesota comme instructeur des lanceurs, en remplacement de Chris Begg (Uxbridge, Ontario) qui a occupé le poste durant la tournée en Nouvelle-Angleterre.


Le Championnat mondial de baseball junior, qui se tiendra du 23 juillet au 1er août prochain à Thunder Bay en Ontario, est tenu sous l’égide de la Fédération internationale de baseball (IBAF). Il réunira les équipes nationales de l’Australie, du Canada, de la Chine Taipei, de Cuba, de la République tchèque, de la France, de l’Italie, de la Corée, des Pays-Bas, du Panama, du Venezuela et des États-Unis. Le match de la médaille d’or de cette importante compétition est prévu pour le 1er août prochain au stade Port-Arthur de Thunder Bay en Ontario.

Vous pouvez consulter le site Internet du championnat à l’adresse suivante : www.worldbaseball2010.com.

Pour de plus amples informations ou pour procéder à l’achat de billets pour les rencontres, il suffit de communiquer gratuitement par téléphone au 1-877-422-3201.

Concours 50 en 50


L'arbitre de la semaine

La rubrique "Arbitre de la semaine" sera de retour dés le début de la saison 2011

Plus

Sondage

Selon vous, lequel des cinq choix ci-dessous devraient se retrouver en demi-finale?

Survey is currently unavailable while updates are being made



REGARDER: documentaire 'Rite of Passage'


Compte à rebours pour la Coupe du monde de baseball féminin (Miyazaki, Japon)

Albums de photos



voir toutes albums

Académie de Baseball des Blue Jays

Développement à long terme de l'athlète (DLTA)

Qu'est-ce que le DLTA?

Le Développement à Long Terme de l'Athlète (DLTA) est une approche systémique présentement développée et adoptée par Baseball Canada afin de maximiser le potentiel du participant et son implication dans notre sport.

Plus

Commanditaires

Blue Jays de Toronto

Blue Jays de Toronto

Les Blue Jays de Toronto continuent d’être un partenaire de grande qualité pour le développement du baseball à travers le Canada. Le partenariat Baseball Canada – Blue Jays s’étend des équipes nationales jusqu’aux programmes de développement comme les super camps Honda, le tournoi 12, les championnats nationaux et les journées dédiées aux filles. Les Blue Jays offrent des conseils et procurent de l’expertise tout en continuant d’accroitre la relation entre le baseball professionnel et le baseball amateurs au Canada. Visitez www.bluejays.com

Major League Baseball

Major League Baseball

Major League Baseball continue d’être un contributeur significatif pour la croissance et le développement de Baseball Canada et de ses programmes. Les événements tels que la Classique mondiale de baseball procure une vitrine pour les meilleurs joueurs professionnels canadiens tout en procurant une exposition médiatique sans pareil en plus de revenus associés pour des programmes de développement tels que le Baseball en Action et les championnats nationaux. Visitez-les à www.mlb.com 

voir tous Commanditaires